L'Enfance de Korri

Aller en bas

L'Enfance de Korri

Message  Korri le Lun 16 Avr 2007 - 20:07

L’enfance de Korri

Prologue :

Korri, de son vrai nom Korrigan, est né d’un père pilote et d’une mère Jedi, il y a 22 ans et plusieurs mois. Dans cette histoire, vous allez découvrir son enfance, c’est-à-dire de sa naissance à ses 11 ans.

Chapitre 1

« Ce sont des jumeaux !
- Des…des jumeaux ?
- Oui, vous avez des jumeaux. Ils se ressemblent tellement que vous aurez du mal à les différencier, mais l’un d’entre eux à un œil bleu et l’autre vert.
- C’est normal ?
- Oui, cela arrive souvent. En tout cas, ils se portent bien, ainsi que votre femme.
- Où est-elle ? Je peux la voir ?
- Non, elle se repose.
- Je comprends… et mes enfants ?
- Bien sûr, suivez-moi. »

Sur ces mots, la sage-femme emmena un homme aux cheveux bruns et courts, grand, les yeux bleus, le teint mat, dans une pièce où trônaient deux petits lits dans lesquels dormaient deux bébés. Cet homme s’appelait Kérion, il est l’un des meilleurs pilotes Alpha, chargé de la protection de la reine de la colonie Zokta, installée sur Naboo depuis la moitié du millénaire dernier.

« Comment s’appellent-ils ? demanda-t-il à la sage-femme en s’approchant des lits.
- Celui de gauche s’appelle Kérian, c’est lui qui a les yeux de couleurs différentes, et celui de droite s’appelle Korrigan.
- Ils sont endormis depuis longtemps ?
- Oui, et je pense qu’ils ne vont pas tarder à s’éveiller. »

La sage-femme apporta une chaise à Kérion et sortit de la salle en souriant. Ce dernier resta longtemps à contempler ses enfants, puis il s’assoupit. A son réveil, il fut accueilli par des cris et des rires venant des lits. Il regarda et vit les deux petits complètement réveillés et pétant la forme.

« Ils sont beaux, n’est ce pas ? demanda une voix féminine derrière lui.
- Oui, répondit-il en se retournant, aussi beaux que leur mère est belle.
- Arrête, tu vas me faire rougir, répondit Natacha, la femme de Kérion et la mère des deux jumeaux. J’espère que tu as finis la chambre pendant que j’étais là.
- Oui, et heureusement que l’on a prévu un surplus de place. »

Kérion s’approcha de sa femme te l’embrassa. Natacha était de taille moyenne, les cheveux longs et blonds, des sourcils peu épais, une bouche fine et des lèvres roses, le ventre d’une femme qui a accouché il n’y a pas longtemps, des jambes minces et souples et un sourire à faire craquer le plus sauvage des Tuskens. Sans oublier ses magnifiques yeux bleus et son petit nez. Mais derrière cette apparence de femme au foyer se cache une femme d’action, qui a vécu des choses qu’aucune autre femme ne vivra. C’était une Jedi, et pas de n’importe quel grade. C’était un chevalier Jedi en passe de devenir Maître.

« On va bientôt pouvoir rentrer, annonça-t-elle enfin.
- Dans combien de temps ? demanda Kérion.
- D’ici deux jours. »

Elle entraîna son mari vers les lits et contempla ses enfants.
avatar
Korri
Seigneur Intemporel
Seigneur Intemporel

Nombre de messages : 1693
Age : 24
Date d'inscription : 30/05/2006

Feuille de personnage
Vaisseaux: Eta-2, Naboo N-1, faucon milénium
histoire:
PV (pour les combats):
50/50  (50/50)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Enfance de Korri

Message  Korri le Ven 4 Mai 2007 - 21:35

Chapitre 2

Deux ans après cet heureux évènement, Korrigan et Kérian avaient bien grandi, savaient parler, marcher et avaient un petit frère qui était né il y a de cela cinq mois. Ce petit frère se nommait Dante. Kérion et Natacha étaient souvent en mission, chacun dans sa spécialité, mais jamais en même temps. Korrigan et Kérian avaient montré une grande sensibilité à la Force. En effet, ils arrivaient à manipuler des objets, ce qui est égal au niveau d’un apprenti Jedi du temps de Yoda. Leur mère s’était mise à les entraîner selon leur âge, tout en s’occupant de Dante.

« Korri, Kérian, maintenant vous allez soulever ces sphères. »

Les deux enfants comprirent tout de suite ce que demandait Natacha et se mirent en mouvement. Ils utilisèrent seulement une infime partie de leur talent, mais le reste viendrait avec l’âge. Dante, quant à lui, passait ses journées à dormir, comme tous les bébés de son âge normalement constitués :

« Maman, regarde.
-Oui Kérian, c’est très bien. Essaie de l’envoyer dans le cercle là-haut. Et toi Korri ? Tu y arrives ?
-Si, mieux que Kérian, répondit-il en envoyant la sphère dans le cercle et en la faisant repasser plusieurs fois de suite.
-Depuis quand arrives-tu à faire ça ? demanda Natacha.
-Heu…depuis hier.
-C’est très bien ! Félicitation.
-C’est un menteur ! hurla Kérian. Il ne sait que depuis ce matin !
-C’est toi le menteur ! se défendit Korri.
-STOP ! commanda Natacha. Je me moque de savoir si tu sais faire ça depuis hier ou aujourd’hui, Korri. Vous allez dans votre chambre ! »

Les deux frères s’exécutèrent sans broncher et Natacha rangea les sphères d’entraînement avant de s’occuper de Dante qui s’était réveillé lorsqu’elle avait disputé Korri et Kérian.

« Ne t’inquiète pas, ils sont juste un peu excités de savoir faire ce qu’ils font. Mais ce sont de vrais anges…lorsqu’ils dorment, et des démons lorsqu’ils se chamaillent, dit-elle en riant. »

Dante acquiesça d’un rire de bébé, un rire comme tous les rires de bébé normalement constitués.

Natacha sentit à ce moment une perturbation dans la Force. Des Jedis Noirs venaient d’entrer dans la propriété. Elle fonça à l’étage mettre Dante et ses frères à l’abri dans la salle forte. Ensuite, elle descendit, dégaina son double sabre Rorcum à lames bleues et sortit dans le jardin. Quelques minutes plus tard, cinq personnes armées de sabres lasers à lames rouges arrivèrent. Natacha alluma son sabre alors que deux des assaillants passaient à l’attaque. Elle contra facilement les deux sabres et son entraînement, ainsi que son expérience de Maître Jedi firent le reste. Les deux assassins moururent avant d’avoir touché le sol et Natacha se remit en garde. Deux autres Jedis Noirs l’attaquèrent alors et elle les balaya d’un seul coup précis et mortel, sans même donner le moindre signe de fatigue.

Le dernier assassin présent hésita un instant avant de passer à l’attaque et de se faire éliminer aussi facilement et rapidement que ses défunts collègues.

Sûre qu’il n’y avait plus de danger, Natacha éteignit son double sabre et alla chercher ses enfants dans la salle forte. Peu de temps après, Kérion rentra et la vit enterrer les cadavres des Jedis Noirs.

Chapitre 3

Quelques années plus tard, précisément trois, Korri, Kérian, Dante et Natacha étaient dans le jardin lorsqu’une jolie petite fille de bientôt cinq ans arriva près d’eux.

Elle avait de longs cheveux violets qui lui descendaient sur les épaules et qui contraster avec le teint pâle de son visage. Ses yeux d’un bleu intense rayonnaient de joie et de bonheur, tandis que son petit nez semblait parfait. La pourpre de ses lèvres dessinait un sourire magnifique et malin qui laissait entrevoir des dents blanches et éclatantes.

Elle portait au cou un petit collier, sûrement fait d’un métal précieux, et un bracelet à chaque poignet. Sa tenue faîte pour l’automne était brune avec quelques nuances de jaune (ressemblant aux tuniques de combat japonaises) sous laquelle un magnifique pantalon en lin et de couleur blanche avait place. Ses chaussures noires à lacets blancs remontaient jusque ses chevilles.

Cette petite fille était la princesse Varnis, de la colonie indépendante Zokta. Elle était l’amie de Korri et Kérian depuis un an et demi et venait souvent jouer avec eux.

« Bonjour tout le monde ! lança-t-elle d’une voix enivrante.
-Bonjour Varnis, lancèrent les jumeaux d’un bel ensemble.
-On joue à quoi aujourd’hui, demanda Korri.
-Pourquoi n’iriez-vous pas jouer à cache-cache pendant que je vous prépare le goûter ? leur proposa Natacha.
-Ouais !! cria le trio. Qui cherchera les autres ? continua Kérian.
-C’est moi, je n’aime pas trop me cacher, lui répondit Korri. »

Kérian et Varnis allèrent se cacher et Korri commença à compter. Arrivé à cinquante, il se précipita vers un buisson proche lorsqu’il entendit un bruit de verre cassé provenant de la maison. Il alla voir ce que c’était et vit sa mère aux prises avec un homme maniant un sabre laser. Il se cacha et observa la scène.

Natacha n’avait pas son sabre mais elle arrivait à éviter les attaques de son assaillant, qui, visiblement, n’avait aucun mal à garder l’avantage. Malheureusement pour lui, Natacha lui attrapa les poignets et l’envoya contre le mur.
Elle profita de ce moment de répit pour prendre son double sabre et se mettre en garde.

Natacha était, nous l’avons vu, une très grande Jedi et maîtrisait aussi bien la Force qu’elle maniait le double-sabre laser. Elle restait calme et concentrée tout au long des combats qu’elle menait et ne se fatiguait pas pour rien, touchant son adversaire mortellement ou le blessant gravement dès sa première frappe.

Mais ce jour-là, son adversaire était bien plus puissant que tous les ennemis qu’elle dû affronter et elle le sentait.

Natacha para in extremis l’attaque de son adversaire qui lui coupa une mèche de cheveux rebelle. Elle roula alors vers lui et lui enfonça le sabre dans le pied droit. Comme s’il ne ressentait pas la douleur, il lui envoya un coup de pied ravageur qui la fit partir en arrière. Elle se releva aussitôt pour éviter de se faire tuer et planta son sabre dans l’arrière cuisse gauche de son adversaire, qui réplique par un coup droit qui laissa une ouverture béante dans l’abdomen de Natacha.

Le sang coulait le long de son ventre mais elle trancha la main gauche de son ennemi qui lui fit une estafilade sur le bras droit avant de lui ouvrir une nouvelle fois dans l’abdomen, plus profondément que la dernière.

Sentant ses dernières forces qui l’abandonnaient, elle tenta le tout pour le tout en plaçant un coup ajusté à la perfection entre les deux yeux de son adversaire, qui mourut en laissant son sabre fiché dans la cuisse droite de Natacha.

Korri sortit de sa cachette et s’agenouilla aux côtés de sa mère qui venait de s’effondrer. Des larmes coulèrent sur sa joue mais Natacha les lui essuya avant de dire d’une voix faible mais douce :

« Je serai toujours avec toi…ici.
- Dans…mon cœur ?
- Oui…prends soin de toi, de tes frères et de ton père. Soit fort mon fils. Adieu… soupira t-elle lors de son dernier souffle.
- MAMAAAANNNNNN !!!!!! »

Chapitre 4 :

Plusieurs jours après ce drame, l’enterrement de Natacha avaient lieu sous un arbre, au fond du jardin de la propriété. Kérion était rentré dès que son supérieur lui annonça cette triste nouvelle.

Peu de personnes étaient réunies ce jour-là car Natacha ne voulait que la présence de sa famille et de quelques amis. Parmi cette funèbre assemblée se trouvaient, entre autres, Kérion et ses trois fils, la princesse Varnis, Eykude qui était la partenaire Jedi de Natacha, et le prêtre.

« Je serais toujours avec toi. Soit fort mon fils. » Ces mots résonnèrent longuement dans la tête de Korri. Juste après la mort de sa mère, Varnis et Kérian étaient arrivés et ne purent retenir leurs larmes lorsque Korri leur expliqua difficilement ce qui s’était passé sous ses yeux.

Ensuite, ils portèrent difficilement Natacha jusqu’au canapé et mirent l’homme dehors. Ils se mirent auprès du corps de Natacha et restèrent ainsi un long moment, seul le bruit de leurs respirations haletantes brisait le silence.

C’est Korri qui se reprit le premier. Il éloigna Varnis et Kérian de Natacha et les fit monter dans le salon du haut. Il récupéra Dante dans son lit et le mit avec les deux autres, après quoi il sortit de la maison et se dirigea vers le palais royal de la colonie.

La Reine, mère de Varnis, le reçut elle-même dans la salle du trône et fut accablée de chagrin car elle appréciait beaucoup Natacha et sa famille. Elle partit directement sur les lieux de l’affrontement, accompagnée par Korri et une dizaine de gardes. Deux d’entre eux enterrèrent la dépouille de l’assassin tandis que les autres bouclaient le paramètre. Varnis et Kérian descendirent et se mirent à côté de la reine et de Korri qui contemplaient pour une dernière fois Natacha avant sa « mise au frais ».

Deux jours après, Kérion rentra de sa mission et prit immédiatement ses fils dans ses bras en leur demandant tout ce qui s’était passé. Korri lui raconta tout avant de fondre en larmes, suivi par Kérian. Dante n’éprouvait rien car il ne savait pas ce qu’était la mort et n’éprouverai rien plus tard.

L’enterrement passé, la famille de Korri se remit à vivre plus sereinement, ne pensant plus au passé mais se préoccupant de l’avenir…

Et l’avenir leur réservait un sort plutôt bizarre mais sans grande importance sur leurs corps ni leurs esprits. Quoique…

Agés de huit ans, Korri, Kérian et Dante furent séparés et leurs souvenirs d’avoir eu des frères leur furent effacés. Kérion confia Kérian à un garde de la reine et garda Korri avec lui, tandis que Dante fut accueillis par un ami de son père.

Maintenant séparés, les trois frères ne se retrouveraient que bien plus tard. Ils grandirent très bien et ne montrèrent aucun signe montrant qu’ils se souvenaient d’avoir eu des frères. Seul le souvenir de la mort de leur mère hantait leurs nuits.

Korri avait maintenant onze ans et sortait souvent la nuit pour s’entraîner avec le sabre laser de sa défunte mère. Une nuit, une jeune fille un peu plus jeune que lui arriva pendant son entraînement nocturne. Cette fille était Varnis, et elle venait souvent rendre visite à Korri. Ses souvenirs de Kérian et Dante lui furent aussi effacés et elle ne connaissait plus que Korri.

« Tu t’entraînes toujours ? demanda t-elle.
- Oui, et je deviendrai aussi fort que ma mère, lui répondit Korri.
- Pourquoi ?
- Pour protéger ma famille, mais surtout pour…
- Pour ?
- Pour te protéger toi, dit Korri en devenant écarlate.
- C’est une déclaration ? s’empressa de demander Varnis. Si oui, cela fait longtemps que je l’attendais.
- Tu veux dire que… s’enquit Korri.
- Oui, répondit simplement Varnis en l’embrassant. »

Chapitre 5 :

« Oui, répondit-elle simplement, avant de l’embrasser. Oui je t’aime, tout comme toi tu m’aimes.
- Tu le savais ? demanda Korri.
- Oui et non, répondit Varnis.
- Tu peux préciser ?
- Non, il n’y a pas de mots pour exprimer cela.
- Ok, je vois où tu veux en venir. Tes sentiments sont trop forts pour ne les exprimer qu’avec des mots, c’est ça ? lui demanda-t-il.
- Oui, et c’est pareil pour toi, je le sais.
- Bah…ça fait des mois que je voulais te le dire…
- Ce n’est pas grave, maintenant que l’on s’est tout dit, on va vivre la conscience tranquille.
- Mmmh… maintenant que tu le dis, j’ai l’impression de me sentir mieux.
- Ah, je croyais que tu ne t’étais pas lavé depuis…lui envoya t-elle avant qu’il ne la repousse gentiment.
- Tu vas retirer ce que tu as dis, j’espère. Sinon…plaisanta Korri.
- Sinon quoi ?
- …ça. »

Korri mit Varnis au sol en la retenant pour ne pas la blesser et commença à la taquiner. Elle éclata de rire et fit tomber Korri comme pour se venger. Ce dernier ne se releva pas et ne bougea plus. Inquiète, Varnis se rapprocha de lui et sursauta lorsqu’il la fit rouler dans l’herbe.

« Eh ! C’est pas du jeu, s’amusa t-elle.
- Tiens, prends ma main pour te relever, répliqua Korri. »

Varnis attrapa la main de Korri et l’attira vers elle. Jouant le jeu, il tomba sur elle et l’embrassa. Ils s’allongèrent l’un à côté de l’autre dans l’herbe et contemplèrent les étoiles avant de s’endormir, Varnis dans les bras de Korri.

Kérion arriva dans le jardin quelques minutes plus tard et les regarda dormir pendant quelques secondes en se remémorant les moments qu’il avait passé avec Natacha. Ce souvenir ressurgit de sa mémoire accompagné par la mort de Natacha. Kérion frémit à cette pensée et s’éloigna du jeune couple.

A son réveil, Korri vit que Varnis dormait toujours et la contempla. Elle avait changé durant ces 6 dernières années. Elle avait coupé ses cheveux pour qu’ils lui arrivent seulement à la moitié de la nuque. Son visage s’était raffermi et était toujours aussi pâle. Ses yeux n’avaient guère changés et son nez avait grandi avec l’âge. Ses lèvres ne dessinaient plus le sourire enfantin de ses jeunes années mais plutôt un sourire sérieux, presque adulte.

Elle portait une tenue toute blanche, avec des bandes noires le long des bras, des jambes et sur les côtés. Ses bottes étaient noires avec des lacets blancs et sa ceinture était noire avec la boucle blanche.

Bien qu’elle ait grandi, elle rappelait encore un peu la petite fille de quatre ans qui était souvent avec Korri.

Varnis se réveilla plusieurs minutes après Korri et sourit en le voyant la contempler de la tête aux pieds. Elle rapprocha son visage de celui de Korri et l’embrassa avant de demander :

« Tu as bien dormi ?
- Oui et toi ? lui renvoya Korri.
- Le sol était un peu dur, mais sinon ça va.
- Tu n’as pas eu trop froid ?
- Non, ta présence me réchauffait, dit-elle en souriant. »

Korri la regarda au fond des yeux en disant :

« Je te protègerai toujours et je deviendrai ton mari, c’est promis. »
avatar
Korri
Seigneur Intemporel
Seigneur Intemporel

Nombre de messages : 1693
Age : 24
Date d'inscription : 30/05/2006

Feuille de personnage
Vaisseaux: Eta-2, Naboo N-1, faucon milénium
histoire:
PV (pour les combats):
50/50  (50/50)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum